MOT À MOT avec Coralie Honajzer, Co-Fondatrice, Chiche

Le mot excessivement employé par votre secteur, dont vous vous êtes lassée ?
Call, se faire un call ! Je m’occupe essentiellement de la partie commerciale dans mon business et j’entends des anglicismes dix fois par jour, c’est beaucoup trop ! 

Le mot qui vous démarque, que vous êtes fière d’avoir trouvé ?
Chiche, c’est notre empreinte, la dénomination de notre entreprise ! Ce mot représente notre business, une partie de notre vie, et il me ressemble bien dans la vie : je suis chiche ! 

Le mot réflexe, dont vous aimeriez personnellement vous débarrasser ?
Encore une fois, c’est un anglicisme ! Challenger est un mot qu’on utilise beaucoup pour booster les équipes. Et maintenant, je l’utilise aussi dans ma vie privée…

Le mot qui fâche dès que vous l’entendez ?
C’est très contextuel, mais ce serait le mot confiné. Comme tout le monde, il m’épuise et n’a plus aucun sens. Ce mot me fâche vraiment. 

Le plus joli mot de votre métier ?
Artisanat, parce que c’est une véritable fierté pour nous de travailler dans l’artisanat. Ce mot englobe le savoir-faire de l’artisan, il laisse percevoir la qualité, l’unicité, le développement local. Et puis les sonorités de ce mot sont si jolies ! 

Le mot qui fait rire, auquel vous êtes joyeusement attachée ?
Bordel ! J’aime bien les joyeux bordels, pourtant je ne suis pas quelqu’un de bordélique, au contraire, je suis même ordonnée. Mais pour moi, ce mot est synonyme de joie, de lâcher prise ! Dans une vie où la performance, le rendu paraissent comme une priorité, il est important de lâcher prise et de se dire : “bah voilà, c’est le bordel”. Cela me fait sourire !

Le mot peu utilisé, qui mérite d’être réhabilité ?
Légumineuses. Je ne le connaissais pas, mais je l’ai découvert avec notre entreprise Chiche. Et je réalise que c’est un mot que peu de personnes connaissent. Généralement, on connaît d’autres mots relatifs à des plantes, mais celui-ci ne me semble pas connu du grand public.

Le mot qui fait rougir, qui ne manque pas de vous toucher ?
Fierté : cela me touche quand quelqu’un me dit qu’il est fier de moi ou de mon travail. Ce que j’entreprends a aussi pour but que mes proches, ceux qui m’entourent, soient fiers de moi. 

Le mot dont l’orthographe ou le sens vous fait toujours douter ?
Chiader ; je ne sais jamais comment l’écrire, comment l’utiliser et quelle est sa vraie signification. 

L’anglicisme qu’on préfère en français ?
Le mot design, on l’utilise à toutes les sauces. Je me dis qu’on pourrait plutôt parler d’esthétisme. En réalité, il existe beaucoup d’autres mots pour l’exprimer en français, de la même manière.

Le mot qui a de l’allure, qui porte une queue-de-pie, qu’on amène en soirée ?
Chic ! J’aime bien les mots courts et qui claquent, celui-ci est classe !

Le mot qui met tout le monde d’accord ?
À table ! Je suis du genre à penser le midi à ce que je vais manger le soir ! C’est mon mot du quotidien, le mot qui rassemble, qui appelle à tous se retrouver. 

Le mot de la fin ?
Un petit clap, comme dans un film. C’est un mot qui marque, le son est sympa, je trouve cette onomatopée vraiment cool !