MOT À MOT avec Iris Roussel, Dirigeante, OZ’IRIS Santé

Le mot excessivement employé par votre secteur, dont vous vous êtes lassée ?
Brainstorming : je trouve que c’est un mot-valise. On l’emploie régulièrement dans notre métier pour favoriser la co-création entre patients et soignants. Mais pour l’utiliser correctement, il faut déjà être formé à cette méthode de travail.

Le mot qui vous démarque, que vous êtes fière d’avoir trouvé ?
Compteurs, compteuses : nous avons créé des formations-actions, et au lieu de dire les “intervenants”, nous avons fait le choix de les appeler les “compteurs, compteuses”. 

Le mot réflexe, dont vous aimeriez personnellement vous débarrasser ?
Trop ! J’ai tendance à beaucoup le dire, comme un tic de langage.

Le mot qui fâche dès que vous l’entendez ?
Designer : à nuancer bien sûr, puisque je suis designer. Ce qui me fâche, c’est lorsqu’il est utilisé pour parler d’un objet “cette chaise est design”. Non, cette utilisation ne se dit pas ! Le design représente une méthode de pensée agile, qui met l’humain au cœur de ses projets pour trouver des solutions innovantes.

Le plus joli mot de votre métier ?
L’empathie : c’est un joli mot, à la fois une compétence mais aussi un savoir-être. J’ai déjà recruté des collaborateurs parce qu’ils avaient cela en eux, à la différence de ceux qui savent uniquement en faire preuve à travers leurs missions.

Le mot qui fait rire, auquel vous êtes joyeusement attachée ?
Spam. Dans notre équipe, on l’a emprunté, et détourné ! C’est le mot que l’on utilise lorsque nous allons voir un collègue et que nous avons une mission un peu embêtante. C’est le mot gentil que l’on utilise pour dire que l’on a besoin d’un coup de main : “je peux te spammer 2 min” ou “j’ai un spam pour toi”.

Le mot peu utilisé, qui mérite d’être réhabilité ?
Incapacitation : notre mission est de permettre de développer les capacités d’action du patient. Il ne doit pas être en attente, il doit être acteur de sa santé. 

Le mot qui fait rougir, qui ne manque pas de vous toucher ?
Inspirante : lorsque l’on me caractérise avec ce mot, cela me touche, j’ai le sentiment d’avoir l’impact recherché au travers de l’entreprise. Cela signifie qu’il y a une envie de s’intéresser au sujet, à l’humanisation des soins. Entendre ce mot, c’est très motivant, c’est comme prendre des shoots d’énergie !

Le mot dont l’orthographe ou le sens vous fait toujours douter ?
En vue de : je ne sais jamais s’il y a un “e”; je l’utilise souvent par écrit, dans mes mails.

L’anglicisme qu’on préfère en français ?
Prendre le lead, je le dis à toutes les sauces. Et comme nous travaillons en anglais, nous sommes d’autant plus incités à l’utiliser. J’essaye de faire attention avec les clients, mais je me demande surtout pourquoi on continue à l’utiliser de la sorte. Ces anglicismes sont entrés dans les usages, au point d’en oublier qu’il est possible de le dire de différentes façons !

Le mot qui a de l’allure, qui porte une queue-de-pie, qu’on amène en soirée ?
Savoir expérientiel : je trouve que ce mot est beau, même s’il résonne un peu philosophique, et qu’on devrait l’employer plus souvent. On parle souvent de savoir expérientiel des médecins, des scientifiques et c’est très bien, mais le savoir expérientiel des patients l’est d’autant plus ! Les patients ont développé des expériences du savoir avec leur maladie, il faut les écouter.

Le mot qui met tout le monde d’accord ?
Bienveillance, et il est essentiel. Sans bienveillance, nous allons avoir du mal à faire fonctionner des équipes, à faire monter les gens en compétences, à déployer leurs talents et à gagner leur confiance. Si dans notre méthode de travail, on n’est pas dans la bienveillance, cela ne peut que provoquer de la colère, de l’appréhension ou de la frustration. 

Le mot de la fin ?
Optimisme ! C’est une des valeurs de OZ’IRIS Santé, et comme le secteur de la santé évolue constamment et réclame de faire face à de nombreux freins, il est nécessaire d’avoir une dose d’optimisme pour faire avancer les projets. C’est une posture qui permet d’engager les personnes autour !