MOT À MOT avec Laurine Maupomé, Responsable Communication, Maison Trafalgar.

Le mot excessivement employé par votre secteur, dont vous vous êtes lassée ? 

Visioconférence. Même s’il est pratique et très au goût du jour, je trouve ce mot à rallonge, plutôt dénué de charme. 

Le mot qui vous démarque, que vous êtes fière d’avoir trouvé ? 

Aramousilles. Ce terme démesurément argotique renvoie aux restes d’un grand festin. Bien qu’absent des résultats Google, j’assure qu’il est tout de même très emprunté dans le sud-ouest de la France, où sont mes racines !

Le mot réflexe, dont vous aimeriez personnellement vous débarrasser ? 

En soi. Hélas, le prétexte est toujours bon pour le positionner au début ou à la fin d’une phrase…

Le mot qui fâche dès que vous l’entendez ? 

En vrai. Parce qu’il y a du faux ?

Le plus joli mot de votre métier ? 

Parenthèse. Au-delà de se lire et de se découvrir au travers de notre signature textuelle, nous souhaitons que nos clients s’autorisent à arrêter le temps, pour vivre la précieuse expérience de l’entretien d’extraction.

Le mot qui fait rire, auquel vous êtes joyeusement attachée ? 

Cucurbitacée. Mais comme peu de personnes savent de quels légumes il s’agit, rares sont ceux qui ont l’occasion de prononcer cet enchaînement de syllabes cocasse.

Le mot peu utilisé, qui mérite d’être réhabilité ? 

Sollicitude. Il est si doux et délicat, qu’il mérite toute notre attention.

Le mot qui fait rougir, qui ne manque pas de vous toucher ? 

Osmose. Des antennes se dressent au-dessus de ma tête et se mettent à frétiller lorsque ce mot croise mon chemin.

Le mot dont l’orthographe ou le sens vous fait toujours douter ? 

Et cetera. La locution issue du latin, en particulier dans sa version abrégée : etc. La lettre “T” avant la lettre “C” ou la lettre “C” avant la lettre “T” ?

L’anglicisme qu’on préfère en français ? 

Brainstorming. Je préfère autant le remue-méninges ou la tempête sous le crâne !

Le mot qui a de l’allure, qui porte une queue-de-pie, qu’on amène en soirée ?

Corrélation. J’aime bien l’utiliser dans une conversation pour évoquer ce fameux rapport réciproque.

Le mot qui met tout le monde d’accord ? 

Chocolatine. Quoique…

Le mot de la fin ?  

Remembrance. En référence à l’écrivaine Maya Angelou qui disait : “Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.