" L’architecture actuelle s’occupe de la maison, de la maison ordinaire et courante pour Hommes normaux et courants.Elle laisse tomber les palais. Voilà un signe des temps. "

– Le Corbusier

À chacun son métier


L’écriture, du style à l’extraction, en passant par la justesse de ton, est celui de la Maison Trafalgar. Si elle a été la première à s’y consacrer, les individus ont traversé le temps avec le Portrait. Un premier port de tête taillé dans la pierre, un second dépeint dans un tableau, autant de caricatures et d’essais qui ont poussé les figures de notre génération à poser devant un nouvel objectif, en quête d’un portrait craché.
Et l’écriture ?

Vous avez l’aplomb, nous avons la plume


Remis au goût du jour, le Portrait Trafalgar affirme sa sensibilité, ses lignes de caractères, et cette façon bien à lui de ne pas céder à la complaisance. Les maisons sont faites pour être habitées, non pour être vues, et si le Portrait Trafalgar n’a rien d’impudique, il se laisse volontiers examiner sous ses coutures les plus fines. Raboté de tout superflu, poncé de toute approximation, il s’ajuste, s’étoffe et recueille ses fragments sous l’œil exigeant de notre équipe de portraitistes.

Écriture haute couture


Pour sortir de la culture de l’implicite et contrer l’industrialisation du récit de vie, Trafalgar prône le fait-maison et redonne ses lettres de noblesse aux Hommes et aux émotions. Une signature qui se distingue dans le paysage de la rédaction et des agences de communication, et tire un trait sur les attraits d’une écriture facile, mais coupable d’une lecture sans entrain. Aux récits qui se dégustent d’une traite, elle infuse une portée qui persiste au-delà du texte et manie les nuances d’une langue qui ne s’improvise pas.

Portrait Cousu main


Portraits individuels ou Portraits croisés, Portraits de dirigeants ou d’associés, Portraits de collaborateurs, de marques ou de vie privée : pour ceux qui sont fatigués qu’au profit de la forme, les propos et les histoires touchent le fond et qui voudraient retrouver un peu de justesse, d’élégance et de magie.

Le temps est venu !


De vous autoriser à avoir du style dans votre phrasé sans faire figure de fantaisie ; de vous approprier une pièce unique et une parenthèse distinguée ; de mettre un point final aux parcours vides comme aux récits stéréotypés ; d’oser le Portrait !