Cette expression trouve son explication dans le jargon des forces de l’ordre pour lesquelles « le carreau » fait référence au domicile. Une explication peu étonnante lorsque l’on sait que le verbe « se carrer » signifiait « se mettre à l’abri ». Au XIXe siècle, quand les agents de police disaient d’un individu surveillé qu’il « se tenait à carreau », ils voulaient dire que leur cible se terrait tranquillement chez elle, afin de se faire oublier.